Pourquoi trouver du travail en Belgique est devenu si compliqué ?

Pourquoi trouver du travail en Belgique est devenu si compliqué ?

27 octobre 2020 0 Par Sarah

La crise de l’emploi commence aussi à gagner de plus en plus la Belgique de nos jours. Notamment pour les jeunes sortants, trouver du travail peut s’avérer être un véritable parcours du combattant. Les entreprises, quitte à recruter, se tournent davantage vers les professionnels avec des années de métier que les jeunes diplômés, aussi haut gradé soit-il. Mais pourquoi cette tendance ? Pourquoi cette crise de l’emploi ? Le point sur la situation dans le pays.

 

L’expérience prime sur les certificats

Désormais, les entreprises engagent rarement les jeunes diplômés. Ce n’est pas qu’elles ne donnent pas d’importance aux années d’études. Il s’agit simplement d’une démarche tactique. Il est préférable en effet de s’adresser à un professionnel avec des années de métier à son actif et qui ne nécessite plus de formation ou de stage que les jeunes qui s’essaient à peine au poste. Quitte à payer plus cher un prestataire assez âgé, c’est plus avantageux. Et pour cause, c’est le gage de la qualité des prestations. Certaines sociétés vont jusqu’à retarder l’âge de départ à la retraite de certains de leurs employés afin de préserver leur image de marque et leur réputation.

Sur les sites de recrutement en tout genre, on remarque donc des annonces qui misent moins sur les diplômes que sur les années d’expérience. Il est plus facile pour un jeune DTS d’intégrer une entreprise s’il a 2 ou 3 ans d’expérience que pour un diplômé en Master qui n’a même pas de stage professionnalisant à son actif.

 

Les nouvelles entreprises préfèrent sous-traiter et externaliser

En outre de cette exigence des banques, les nouvelles entreprises semblent s’être fait à la digitalisation de la majorité des prestations. Avec cette course au numérique, en effet, on a assisté à l’émergence d’un nouveau statut de travailleur : les freelances et les sous-traitants. Ces derniers proposent un peu plus d’avantages que les salariés classiques. Par exemple une agence de comptabilité à Bruxelles peut sous-traiter la gestion des comptes d’une entreprise et lui éviter ainsi les tracas d’engager un comptable salarié. Avec ce type de prestataire, il s’agit d’un contrat de prestation de travail et non de travail. Ce qui est plus pratique.

En outre, les sous-traitants et les freelances proposent généralement des offres alléchantes. C’est plus modique de recourir à un expert en comptabilité à Bruxelles externalisé avec account-partner.be, qui sera payé aux prestations,  qu’un comptable salarié qui sera payé à l’heure.

En ligne, les entreprises peuvent trouver des consultants, des sous-traitants et des freelances dans tous les domaines. Il faut dire que gérer ce genre de contrat est désormais facile à avec internet. Et ceci explique la nouvelle crise de l’emploi en Belgique actuellement.

 

Les jeunes visent trop haut trop rapidement

Mais la difficulté à trouver un emploi vient aussi des jeunes. Ils veulent tout et tout de suite. Ils visent trop haut et trop rapidement. Vous ne pouvez pas espérer toucher un salaire à 5 chiffres dès votre sortie des bancs de l’école. Tout comme, il est compliqué d’occuper directement LE poste pour lequel vous avez travaillé toutes ces années à l’école ou un poste à responsabilité dès l’obtention de votre diplôme. Il faut commencer parfois en bas de l’échelle et bâtir une bonne carrière en vous faisant remarquer par votre professionnalisme et votre savoir-faire.

Vous avez envie de trouver rapidement du travail ? Postulez en amont pour un poste en dessous de vos compétences. Attention toutefois, vous ne devez pas non plus trop vous sous-estimé. Cela peut effrayer les recruteurs. Le tout est de ne minimiser aucune annonce qui aurait un rapport avec le domaine dans lequel vous souhaitez vous lancer.